Jeudis du piano


Récital et remise des prix

CONCERT DES LAURÉATS

CONCERT DES LAURÉATS DE LA SAISON 2016 – 2017

PROGRAMME

Célia Oneto Bensaïd (Prix du Public)

  • R.Schuman                                        
    Sonate op.22 no 2 en sol mineur
  • Bernstein / Oneto Bensaid 
    Ouverture de West Side Story
  • Bernstein / Oneto Bensaid    
    Ouverture de Candide

Victoria Vassilenkho  (Prix du Jury)

  • Moussorgski
    Tableaux d’une Exposition

Célia Oneto Bensaïd et Victoria Vassilenkho

  • J . Brahms    
    Danses Hongroises n° 2 et 4 pour 4 mains

Le piano est accordé et entretenu parlogo-p-fuhrer


Ce concert est ouvert au public.
Entrée gratuite sur présentation de votre carte du Cercle des Jeudis du Piano.
Prix d’entrée pour les non-membres CHF 25.-
Prix d’entrée pour les étudiants CHF 20.-

>> devenir membre du Cercle des Jeudis du Piano

Une réception suivra dans les salons


BIOGRAPHIES

  • Célia Oneto Bensaid

« Une pianiste de fière allure » (Christian Wasselin, Web Théâtre, avril 2016)
« Elle est un orchestre à elle seule ! » (Bertrand Renard, Culture box, février 2016)

Issue d’une famille d’artistes comédiens, Célia Oneto Bensaid se tourne, elle, vers le piano. C’est au Conservatoire National Suèerieur de Paris  qu’elle clôture en juin 2015 ses prix de Master II en direction de chant (classe d’Erika Guiomar) et de musique de chambre (classe de Claire Désert et d’ Ami Flammer) par deux mentions Très bien à l’unanimité avec les félicitations du jury.

Tout au long de son parcours, Célia a eu la chance de recevoir les conseils (depuis ses 16 ans) de Brigitte Engerer, ainsi que ceux de Rena Shereshevskaya, Florent Boffard, et  Jean-Claude Pennetier. Elle participe également à de nombreuses master classes avec Anne Queffélec , Philippe Bianconi, Bruno Rigutto et Jacques Rouvier.

Elle se produit régulièrement en concert en France et à l’étranger (Italie, Espagne, Angleterre, Suède, Suisse) dans des salles telles que la Philharmonie de Paris, le Théâtre du Châtelet, l’auditorium de la Cité de la Musique, l’Hôtel de Soubise, le Petit Palais, la Grange de Meslay, l’auditorium du Musée d’Orsay, la Salle Cortot, l’auditorium du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, le Grand salon des Invalides, le Château de Lourmarin, le Moulin d’Andé, le Prieuré de Chirens, le Reid Hall, le théâtre Adyar (Concerts d’Esther), le Couvent des Récollets (« Pianissimes »), le Château d’Ecouen, le théâtre de l’Encre en Guyane (Cayenne) mais est également invitée à jouer dans les festivals de La Roque d’Anthéron, la Folle Journée de Nantes, Le rivage des voix, Les sons d’une nuit d’été (Suède), Arts Terra, Piano Campus, Auvers-sur-Oise, Voix-là, Pianoscope (dernière édition dirigée par Brigitte Engerer), le festival d’Elne, les concerts d’Esther, et le festival Cziffra de SenLiszt.

Sur les ondes, on la retrouve régulièrement sur France Musique (« Génération Jeunes Interprètes », concerts en direct de La Roque d’Anthéron, « Le magazine des festivals »), mais également dans l’émission « Classicora » de Frédéric Hutman.

Chambriste passionnée, elle compte parmi ses partenaires privilégiés la violoniste Raphaëlle Moreau, la soprane Marie˗Laure Garnier avec laquelle elle forme le duo Nitescence, ainsi que les altistes et clarinettistes Manuel Vioque-Judde et Bertrand Laude avec lesquels elle forme le trio Märchen.

Lauréate de nombreux concours internationaux, citons notamment en 2012 le 1er prix ainsi que le prix du public au concours international Claude Bonneton, en 2013, elle est l’unique européenne finaliste et boursière au concours international  Francis Poulenc et est la seule lauréate pianiste 2013 de la fondation CZIFFRA. Enfin en 2014, elle gagne le 3ème prix au concours international Gabriel Fauré présidé par Jean-Philippe Collard (1er prix non attribué). Elle remporte le Campus d’Argent, le prix de la Sacem (pour la meilleure création avec orchestre), le prix du magazine Pianiste, du site jejouedupiano.com et le prix spécial Dutilleux en 2015 au concours international Piano Campus.

En 2016, elle est élue Révélation Pianissimes (saison de concerts parisienne et lyonnaise).

En juin 2017, Célia a remporté le Prix du Public de la saison 2016-2017, 17ème saison des Jeudis du Piano au sein de la Société des Arts de Genève.

 

  • Victoria Vassilenko

La jeune pianiste Victoria Vassilenko n’a que 23 ans et son expérience professionnelle est déjà impressionnante. Elle est lauréate de nombre de concours de piano en Bulgarie, Grèce, Italie, Tchéquie, etc. Elle a remporté le Deuxième prix (le premier n’a pas été décerné) au Concours International de Piano “James Mottram” à Manchester, en Angleterre. La jeune pianiste a donné des récitals à Vienne (2008), New York (2010) et autres capitales mondiales de la musique. Elle a été soliste de l’Orchestre symphonique de Liverpool, l’Orchestre de chambre de Belgique, l’Orchestre de chambre Lincolnwood (USA), l’Orchestre symphonique de la Radio nationale bulgare, l’Orchestre de Classic FM, la Philharmonie de Sofia, l’Orchestre de festival de l’Académie musicale d’été “Musica Mundi” en Belgique (en 2009, sous la baguette de Maxim Venguerov), etc. Dans son palmarès elle a également deux statuettes “Lyre de Cristal” décernées par l’Union des musiciens et des danseurs de Bulgarie. La première en tant que la plus jeune soliste de la saison 2007-2008, et la deuxième comme interprète de chambre en 2012.

Depuis son tout jeune âge, Victoria Vassilenko a la chance d’étudier auprès de grands pédagogues. Elle dit que ses professeurs les plus importants, aujourd’hui encore, restent ses parents Assya et Alexandre Vassilenko. Ils sont tous les deux enseignants et interprètes. Ils forment un duo de piano bien connu. A l’École nationale de Musique à Sofia, elle a été dans la classe d’abord d’Antonina Bonéva, et puis du professeur Stella Dimitrova-Maystorova.

Depuis 2011, elle travaille à Madrid, au Collègue musical supérieur “Reine Sofia”, où elle a eu le bonheur d’être étudiante de Dmitri Bashkirov. Parallèlement, elle étudie à la Nouvelle Université Bulgare “Reine Sofia” , Académie privée. Les professeurs sont parmi les noms les plus célèbres dans le monde de la musique, tels que Zakhar Bron, Ivan Monighetti, Ana Chumachenko, etc.

Victoria a reçu un des prix les plus prestigieux cette Université  “Reine Sofia” avec son trio, formé avec Laura Szabo au violoncelle et Mohamed Hiber au violon. Grâce à ce prix, ils ont pu donner de nombreux concerts en Espagne.

En juin 2017, Victoria Vassilenkho a été nommée lauréate 2016-2017 par le jury des Jeudis du Piano, 17ème saison de cette saison musicale inscrite au sein de la Société des Arts de Genève.


Avec le soutien de

Fondation Manpower SA

carigest

loterie_romande-150

Inscription au concert

Les réservations ne sont plus disponibles pour cet événement.

2017-10-19-laureat