Société des Arts

Fondée en 1776, la Société des Arts de Genève est l’une des plus anciennes sociétés à but culturel de Suisse. Ses fondateurs, l’horloger Louis Faizan et le savant Horace-Bénédict de Saussure (celui qui conduisit en 1787 la première expédition scientifique au sommet du Mont-Blanc) avaient pour but de contribuer au progrès et à la promotion de l’artisanat, de l’industrie, du commerce et de l’agriculture dans la République de Genève.
La Société des Arts a pris de nombreuses initiatives afin de se familiariser avec les découvertes scientifiques et techniques et d’améliorer la formation et les compétences locales. Elle a été ainsi à l’origine de plusieurs institutions genevoises, comme l’Ecole d’Horlogerie, l’Ecole des Beaux-Arts et l’Ecole de chimie, et a révélé au public le talent d’un grand nombre d’artistes, parmi lesquels Barthélemy Menn et Ferdinand Hodler.
La Société des Arts offre encore aujourd’hui, à toutes les personnes intéressées par l’art, la culture ou l’économie, la possibilité de parfaire leurs connaissances et d’échanger leurs idées. Elle s’efforce de promouvoir de jeunes talents dans les domaines des beaux-arts (prix, bourses d’art plastiques et expositions) et de la musique (récitals de jeunes virtuoses).
Grâce à la générosité de Jean-Gabriel Eynard qui le fit construire pour elle, la Société des Arts est propriétaire depuis 1863 du Palais de l’Athénée, classé monument historique et haut lieu du patrimoine genevois. Elle dispose donc d’un merveilleux espace de conférences, concerts, séminaires ou réceptions. Ses salons historiques et sa fameuse salle des Abeilles accueillent régulièrement les activités de la Société, mais aussi celles de plusieurs sociétés savantes qui se réunissent en ses murs. Ils demeurent cependant ouverts à chacun pour l’organisation de rencontres diverses.
La Société des Arts compte près de 600 membres et envoie sa newsletter à plus de 2000 abonnés.

Message de la présidente

JEUNES POUSSES ET BELLES PLANTES

Née voici 240 ans, la Société des Arts de Genève a su traverser les ans en se réinventant sans cesse, fidèle cependant à la volonté de ses fondateurs qui lui avaient assigné la mission de trouver des « moyens nouveaux pour exciter un plus grand développement du génie, pour accroître l’activité des artistes et affermir ainsi les ressources du pays ». Certes, la Société des Arts n’est plus une sorte de « Ministère du travail et de la prévoyance sociale », comme la qualifiait le Journal de Genève en 1909. La collectivité ayant pris le relais de la mission d’assistance et d’éducation que la Société des Arts s’était donnée à ses origines, celle-ci consacre aujourd’hui son énergie à promouvoir les jeunes talents et à faire découvrir ou re-découvrir au plus grand nombre des trésors artistiques ou historiques du patrimoine genevois, suisse et étranger, les jeunes pousses et les belles plantes, thème par ailleurs retenu pour la nouvelle saison, la troisième saison commune à toutes les Classes.

Les membres de la Société ont accès à toutes les activités de la saison, hormis les concerts des Jeudis du Piano et celles nécessitant une participation aux frais, comme les voyages ou les dîners. Les conférences sont ouvertes au public moyennant une modeste contribution de 20 francs (gratuites pour les étudiants). Le public est – et nous nous en réjouissons – de plus en plus nombreux jeunes à assister à nos manifestations, preuve que la Société des Arts a pris avec succès le virage du XXIe siècle. Notre présence dans les moyens de communication contemporains nous a permis d’accroître sensiblement le nombre de nos membres, ce qui est un formidable encouragement pour l’équipe qui s’emploie saison après saison à préparer les activités aussi multiples que variées de la Société.

Tant le Secrétariat général que les bénévoles qui composent le Bureau ne ménagent pas leurs efforts pour faire vivre la Société des Arts. Sans eux, rien ne serait possible. Qu’ils en soient ici remerciés chaleureusement. Merci également à nos clients, particuliers et entreprises, qui choisissent le Palais pour y organiser leurs évènements et manifestations. Merci enfin aux mécènes qui nous soutiennent, qu’il s’agisse de nous aider à restaurer le Palais, de créer et de pérenniser les bourses et les prix que nous décernons ou de permettre le lancement de nouveaux projets artistiques ou scientifiques.

Que vous soyez amateurs de jeunes pousses ou de belles plantes, nous espérons que la nouvelle saison que nous avons préparée pour vous vous plaira et nous nous réjouissons de vous retrouver nombreux en septembre 2016.

Nathalie Hardyn, présidente

 

Comité de la Société des Arts

Nathalie Hardyn, présidente élue à l’assemblée générale du 10 décembre 2015
Sylvia Alberton, vice-présidente
Pierre Gillioz, trésorier
Alessandro Natali, président Classe Agriculture et Art de Vivre
Lilly Rutishauser, présidente Classe des Beaux-Arts
Jean-Marc Brachard, président Classe Industrie et Commerce
Claus Bally, trésorier Classe des Beaux-Arts
Jean-Marie Marquis, conservateur Classe des Beaux-Arts
Jean-François Empeyta, archiviste
Markus Schnewlin, trésorier Classe Industrie et Commerce
Charles Bonvin, commission des finances
Anne Florence Dami, commission de la communication
Dominique Zumkeller, réviseur

Détail du plafond de la Salle des Abeilles, Palais de l’Athénée
peint par Jean-Jacques Dériaz (1814-1890)