Société des Arts

Message de la présidente

ENTRE TRADITION ET INNOVATION

Lorsqu’on pousse la porte du Palais de l’Athénée, c’est tout un pan de l’histoire de Genève qui s’offre à nous, une histoire à laquelle la Société des Arts contribue depuis sa fondation en 1776. Depuis lors en effet, celle qui se nommait à l’origine « Société pour l’avancement des Arts, des Manufactures et de l’Agriculture » conjugue avec succès tradition et innovation. C’est même là, pourrai-ton dire, sa marque de fabrique !

Ainsi, faire vivre l’histoire constitue l’un des objectifs majeurs du projet de traitement des archives initié en 2016, aujourd’hui en plein développement. Après l’exposition Lumière ! Incursions dans les collections de la Société des Arts tenue en automne 2016, nous présentons cette année un deuxième volet culturel de nos activités de valorisation patrimoniale. En collaboration avec le Cabinet d’arts graphiques des Musées d’art et d’histoire et l’Unité d’histoire de l’art de l’Université de Genève, nous vous proposons de revenir sur la vie et l’oeuvre d’une fi gure du 19e siècle genevois, le dessinateur, peintre, collectionneur, voyageur et promoteur des arts et des lettres, Alfred Dumont. En outre, pour maintenir l’équilibre entre tradition et innovation, passé et présent, un jeune artiste est invité à partager son regard sur cet héritage jusque-là insoupçonné.

Nos Classes « Agriculture et Arts de Vivre », « Beaux-Arts » et « Industrie et Commerce » vous réservent de passionnants moments : des exposés, des conférences, des voyages proches et plus lointains, des visites d’exposition et des immersions au coeur de quelques traditions artisanales. Encore une fois cette saison, la salle Crosnier programme cinq artistes prometteurs que la Commission des expositions a le don de sélectionner année après année. Les Jeudis du Piano, quant à eux, entrent dans leur 19e saison. Cinq artistes, dont la moyenne d’âge n’atteint pas les 20 ans, se succèderont pour des performances exceptionnelles. Lancées il y a trois ans, les Sérénades au Palais séduiront une nouvelle fois en alliant le texte et la musique. Je vous souhaite, chères et chers membres, beaucoup de plaisir à découvrir ce programme 2018-2019. Votre soutien enthousiaste et votre participation à nos activités constituent le moteur d’une belle énergie pour celles et ceux qui, année après année, s’investissent dans l’élaboration de saisons originales. A vous ainsi qu’à nos fidèles mécènes à qui la Société des Arts doit tant, un immense merci !

Nathalie Hardyn, Présidente
Juillet 2018


Fondée en 1776, la Société des Arts de Genève est l’une des plus anciennes sociétés à but culturel de Suisse. Ses fondateurs, l’horloger Louis Faizan et le savant Horace-Bénédict de Saussure (celui qui conduisit en 1787 la première expédition scientifique au sommet du Mont-Blanc) avaient pour but de contribuer au progrès et à la promotion de l’artisanat, de l’industrie, du commerce et de l’agriculture dans la République de Genève.
La Société des Arts a pris de nombreuses initiatives afin de se familiariser avec les découvertes scientifiques et techniques et d’améliorer la formation et les compétences locales. Elle a été ainsi à l’origine de plusieurs institutions genevoises, comme l’Ecole d’Horlogerie, l’Ecole des Beaux-Arts et l’Ecole de chimie, et a révélé au public le talent d’un grand nombre d’artistes, parmi lesquels Barthélemy Menn et Ferdinand Hodler.
La Société des Arts offre encore aujourd’hui, à toutes les personnes intéressées par l’art, la culture ou l’économie, la possibilité de parfaire leurs connaissances et d’échanger leurs idées. Elle s’efforce de promouvoir de jeunes talents dans les domaines des beaux-arts (prix, bourses d’art plastiques et expositions) et de la musique (récitals de jeunes virtuoses).
Grâce à la générosité de Jean-Gabriel Eynard qui le fit construire pour elle, la Société des Arts est propriétaire depuis 1863 du Palais de l’Athénée, classé monument historique et haut lieu du patrimoine genevois. Elle dispose donc d’un merveilleux espace de conférences, concerts, séminaires ou réceptions. Ses salons historiques et sa fameuse salle des Abeilles accueillent régulièrement les activités de la Société, mais aussi celles de plusieurs sociétés savantes qui se réunissent en ses murs. Ils demeurent cependant ouverts à chacun pour l’organisation de rencontres diverses.
La Société des Arts compte près de 600 membres et envoie sa newsletter à plus de 2000 abonnés.

 

Détail du plafond de la Salle des Abeilles, Palais de l’Athénée
peint par Jean-Jacques Dériaz (1814-1890)