JEUDIS DU PIANO & SÉRÉNADES AU PALAIS

Les Jeudis du Piano entrent dans leur 19e saison ! Depuis plusieurs années, la Salle des Abeilles accueille des jeunes pianistes à l’aube d’une brillante carrière et leur donne ainsi la chance de mieux se faire connaître du public. Les meilleurs d’entre eux bénéficient de l’opportunité des nombreux partenariats tissés au fil  des ans afin que leur passage soit un réel tremplin dans leur parcours.

La Saison 2018-2019 pourrait s’intituler : « la valeur n’attend pas le nombre des années ». En effet, la moyenne d’âge des cinq candidats invités n’atteint pas 20 ans ! A la fois grisante et impressionnante, tant de maestria de la part de si jeunes pianistes ne peut que forcer notre admiration.

Fanny Monnet et Simon Buerki, deux jeunes talents suisses dont toute la  profession parle avec grand intérêt se réjouissent de passer la porte du Palais de l’Athénée.

Un lien indéfectible s’est tissé avec nos partenaires fidèles tout au long de ces années. Nous recevrons le jeune Théo Fouchenneret dans le cadre du partenariat avec le Festival des Solistes de Bagatelles. Quant à l’Académie du lac de Côme, elle nous fera découvrir un jeune Américain, Talon Smith qui, à 16 ans, a déjà obtenu le grand prix du Concours Gina Bachauer.

Quant au jeune Russe Arsenii Mun, il a remporté le Concours International de St Priest. Ce prix l’a propulsé sur les plus grandes scènes et nous sommes ravis de l’accueillir dans nos murs.

Les Sérénades du Palais proposent depuis trois ans une véritable mise en scène d’artistes confirmés, capables d’allier différentes disciplines artistiques et de créer ainsi des spectacles complets pour le plus grand plaisir du public.

Cette année, nous vous proposons trois rencontres: trois évocations avec des partenaires distincts qui accompagneront la musique.

Rendue possible grâce à la collaboration de la Fondation Gianadda, la première  soirée permettra au public de redécouvrir l’univers du peintre Ferdinand Hodler dont cette année marque le centenaire de la disparition. Cette évocation entrera en résonance avec l’univers musical de Johannes Brahms, autour des variations poétiques que leur inspira à tous les deux le lac de Thoune.

La seconde soirée permettra de reconstituer un salon romantique à l’époque de Berlioz dont on célèbre cette année les 150 ans de sa mort. Ce compositeur, par la voix d’Alain Carré, racontera l’histoire de sa vie et sera entouré, l’espace d’une soirée, de ses amis musiciens. Alors que la dernière rencontre, dans la continuité de cette série amorcée la saison dernière, proposera de se glisser dans la peau d’un compositeur. Après Gerschwin, c’est Chopin qui sera à l’honneur.

A noter que sur les trois rencontres, l’interprétation musicale de deux d’entre elles sera assurée par deux anciens lauréats des Jeudis du Piano (Christian Chamorel et Louis Schwizgebel).

 

Allégorie de la musique
Angle Est du plafond de la Salle des Abeilles, Palais de l’Athénée
peint par Jean-Jacques Dériaz (1814-1890)

Membres du Comité
 des Jeudis du Piano

Jessica Bach, présidente
Claire Haugrel, vice-présidente
Daniel Racine, trésorier
Lucia de Pinto
Marie-Catherine Parmly
Adrian Kreda
Jean-François Huber

Directrice artistique

Claire Haugrel