Classe des Beaux-Arts


Conférence

ENTRE FAITS DIVERS, ENJEUX ARTISTIQUES ET ACTUALITÉS POLITIQUES : LE NOYÉ DU TORRENT DE MONTAGNE DE 1848

Par Frédéric Hueber
Docteur en histoire de l’art de
l’Université de Genève et de l’École
pratique des Hautes Études de Paris

En 2018, le Musée d’art du Valais achète un tableau, signé et daté « A. Calame. Genève 1848 », représentant un Torrent de montagne. Une recherche a permis d’établir que ce vaste paysage dominé par un torrent en crue représente en réalité un homme en train de se noyer, ce qu’une analyse en laboratoire a depuis confirmé. Aussi, un dépouillement de la presse de l’époque a permis non seulement d’attribuer ces personnages à Jean-Léonard Lugardon, mais également de mettre ce tragique fait divers en lien avec des crues dévastatrices
qui se multiplièrent en Suisse dans les années 1840. Peint dix-huit mois à peine après la révolution radicale genevoise et contemporain à la guerre du Sonderbund, l’année de réalisation du Torrent de montagne en crue correspond
en outre au passage institutionnel de l’ancienne confédération d’États à un État fédéral : au-delà du fait divers et de son paysage alpin, le Torrent de montagne pourrait-il revêtir une subtile dimension allégorique ? La présente contribution se propose d’éclairer cette question à la lumière du contexte historique, artistique, littéraire et politique.


Les conférences sont ouvertes au public.
(Certificat COVID requis)

  • Entrée gratuite pour les membres de la Société des Arts
  • Prix d’entrée pour les non-membres CHF 20.-
  • Entrée gratuite pour les étudiant·e·s

Une réception suivra dans les salons.
(Certificat COVID requis)

-> devenir membre – formulaire d’inscription

 

CONFÉRENCE

* Certificat COVID requis. (Port du masque facultatif)

N. B: Certifcat sanitaire COVID également requis pour participer au cocktail