Classe des Beaux-Arts


Visite commentée

GUSTAVE DE BEAUMONT

Sous la conduite de Coraline Gajo-Guyot, Spécialiste de l’artiste

En 1900, le Noble Exercice de l’Arc, qui s’apprête à déménager ses quartiers, émet le souhait de garder une trace de l’ancienne maison qui les accueillait sur la plaine du ré-l’Évêque. La société mandate alors le peintre genevois Gustave de Beaumont pour réaliser deux panneaux décoratifs sur son histoire. Au cours de sa carrière, il pratiquera allègrement tous les genres passant sans difficulté des motifs bucoliques au réalisme puis à la peinture de paysage. Sa participation active aux sociétés et manifestations culturelles, ainsi que son poste de professeur à l’École des Beaux-Arts le placent au cœur d’un vaste réseau artistique en Suisse, mais également à l’étranger. Pourtant, moins de dix ans après sa mort, il tombe complètement dans l’oubli. Ses succès passés s’estompent et ses toiles sont décrochées des cimaises pour rejoindre des collections privées rarement exposées. Installé à Choully depuis 2017 le Noble Exercice de l’Arc conserve précieusement les délicates compositions du peintre, véritables témoins de ses succès.
À l’occasion de la monographie à paraître et de son vernissage dans les murs du NEA, l’autrice, Madame Coraline Gajo-Guyot présentera une sélection d’œuvres retraçant, en images, la Genève intime que Gustave de Beaumont appréciait tant.